Nouvelles

MODULE: Langue et Terminologie Professeur: Saliha AMRAOUI Filière: Droit Français Semestre 1

MODULE: Langue et Terminologie Professeur: Saliha AMRAOUI Filière: Droit Français Semestre 1

MODULE: Langue et Terminologie
Professeur: Saliha AMRAOUI
Filière: Droit Français
Semestre 1


Préambule:

En tenant compte du profil d’entrée des étudiants à l’université, des objectifs et des priorités de formation.

La visée générale des éléments de ce module LT est de travailler au perfectionnement de l’expression dans ses formes écrites, orales et communicatives.

Et cela par le biais  de l’amélioration de l’utilisation de la langue pour une meilleure adaptation au contexte universitaire, en préparant les étudiants à appréhender le plus efficacement possible leurs études supérieures et à s’investir comme acteur dans leur formation. 

Ce module doit montrer en quoi est-il capable de répondre à un besoin réel d’un étudiant en droit.

Nous avons jugé nécessaire de travailler sur l’argumentation dans ce premier semestre pour permettre au juriste d’acquérir les outils intellectuels nécessaires afin de défendre  ses idées et les exprimer explicitement.

Nous aborderons ce premier semestre les éléments suivants:

-L’argumentation: Essai de définition; les situations d’argumentation

-Le texte argumentatif

-Les types d’arguments

-Les types d’exemples

-La réfutation

-Les procédés grammaticaux de la stratégie argumentative.

-Les liens logiques

-Le compte rendu critique:  Description; objectifs; réalisation et rédaction.


L’argumentation


-L’argumentation est une activité de parole quotidienne, qui s’adresse aux sentiments et à la raison.

                -La personne qui parle, s’adresse à un interlocuteur pour obtenir de lui certain comportement. Pour cela; il emploie un argument qui s’adresse à sa raison.

  • Argumenter consistera à passer de l’implicite à l’explicite en donnant à son interlocuteur des raisons convaincantes qu’il sera en mesure de partager.
  • L’émetteur présente son argument comme un fait incontestable: si l’interlocuteur refuse d’admettre l’argument, il devra justifier son refus.


La situation d’argumentation

Les discours argumentatifs oraux et écrits qui font partie de notre vie quotidienne sont:

  • Critiques de télévision
  • Petites annonces
  • Pétition
  • Affiche ou spot publicitaires
  • Slogan d’une manifestation
  • Tract électoral
  • Discours politique
  • Plaidoirie d’avocat
  • Lettre de motivation
  • Brochure d’une agence de voyage
  • Allocution télévisée
  • L’argumentation permet de vanter, de critiquer, de promouvoir, de défendre, de combattre…

Le texte argumentatif

  • Il a pour fonctions de réfuter une thèse adverse et de convaincre.
  • Il utilise des arguments et toute la rhétorique de la persuasion et disposition.
  • Exemples: les discours préparés, les essais, la littérature engagée, articles de presse et textes scientifiques.

Les arguments

  • Un argument est une assertion.
  • Il marque la prise de position et l’engagement de l’auteur.
  • Ainsi l’argumentation part d’une conclusion(c’est l’opinion à faire passer) et en développe les justifications. Elle dépend du système de valeurs(morales, esthétiques, politiques), variable selon les temps et les lieux.


Les types d’arguments

  • Argument d’autorité: on se réfère à une autorité admise (morale, littéraire, religieuse. ..) ou une personne qui jouit d’un certain prestige (âge, expérience, compétence…).
  • Argument par l’exemple ou l’illustration: l’argumenteur rassemble des faits, cite un témoignage, un cas particulier, communique une donnée chiffrée, un constat scientifique pour qu’ils servent de preuve.
  • Argument par l’absurde:  mise en cause  directe de l’interlocuteur montrant qu’elle contient des contradictions internes, qu’elle est illogique et donc inacceptable.
  • L’argument par les valeurs: il s’appuie sur les repères moraux d’une société, sur ce qui est bien pour elle, sur ses valeurs. L’argumenteur veut imposer son point de vue en utilisant des valeurs: la justice, l’honnêteté, la solidarité.
  • Argument par analogie ou comparaison: Utilisé comme procédé argumentatif, l’analogie consiste à établir des liens de ressemblance entre deux sujets différents en les présentant comme semblables, de sorte que l’on puisse porter le même jugement sur les deux.
  • Argument de cause à effet: c’est un argument qui consiste à défendre ou à critiquer une position en fonction de ses conséquences, à prouver la véracité d’une affirmation en établissant un lien de causalité entre deux faits.


Les exemples

  • Un exemple est une donnée concrète qui sert à illustrer ou soutenir  une opinion ou un argument.
  • L’exemple permet d’illustrer une thèse ou un argument d’une thèse. A l 'inverse de l’argument qui a une portée générale, l’exemple expose toujours un cas particulier. L’exemple vient illustrer la pertinence de l’argument à travers un cas concret, dans une application vérifiable.
  • Lorsqu’un exemple contredit une idée générale, soutient une thèse adverse, on l’appelle un contre-exemple.

Les types d’exemples

  • L’exemple personnel: offre un témoignage direct.
  • L’exemple littéraire: la référence à un livre, un film, une pièce de théâtre…
  • L’exemple historique: il a l’avantage d’être un fait avéré et déjà analysé.
  • L’anecdote: introduit dans l’argumentation une impression de vie et parfois une note d’humour.
  • Les statistiques: les chiffres, les données économiques.Donnent un fondement scientifique au discours argumentatif.
  • La fable, le mythe: rendent plus concrète une idée grâce à un récit.
  • L’image, la comparaison: éclairent une idée difficile à comprendre en la représentant visuellement.

La réfutation

  • La réfutation est un procédé logique consistant à prouver la fausseté ou l’insuffisance d’un argument. On distingue entre autres:

A- L’objection totale: il s’agit dans ce cas de rejeter l’idée contraire. Cette démarche exige impérativement de l’auteur qu’il soit certain de ce qu’il avance  faute de quoi son raisonnement sera qualifié d’excessif.

  • On peut utiliser des tournures de type : « Il n’est pas vrai que », « Il est absolument faux de penser que », « il n’est pas crédible, raisonnable de penser que ».

B- La concession: est un procédé grâce  auquel on accepte partiellement l’idée adverse pour la réfuter ensuite. On peut utiliser des tournures: « On ne peut pas nier que…mais »;  «On doit admettre que…pourtant »; « il est indéniable que…Néanmoins »;  «Il faut reconnaître que… mais ».


Procédés grammaticaux de la stratégie argumentative

  • Le texte argumentatif présente une thèse qu’il s’efforce de justifier à l’aide d’arguments qui s’enchaînent dans un raisonnement et qui sont illustrés par des exemples. C’est pourquoi il utilise fréquemment des liens logiques, s’organisant souvent comme une démonstration.

Le développement d’une argumentation comporte divers éléments:

-Une thèse ou une idée directrice affirmant le point de vue, objet de la démonstration.

-Des arguments à la formulation générale, souvent abstraite, ils servent à justifier la thèse. Ils s’enchaînent d’une façon logique soulignés par la ponctuation, des adverbes et des conjonctions de coordination ou de subordination.

  • Les principales relations logiques sont l’addition(de plus, ensuite…); l’opposition( en revanche; or…); La restriction(Cependant, toutefois…); La cause(En effet, car…); la conséquence( Donc, par conséquent…).

Le compte rendu critique

  • Le compte rendu critique est une description aussi fidèle que possible d’une lecture, d’un fait, d’un événement.
  • Il doit être clair, précis et s’appuyer sur la réalité.
  • C’est une technique qui permet de dégager les composantes essentielles d’un texte sur lequel sera portée une appréciation personnelle.

  • Il est composé des parties suivantes:

1/Une description sommaire du contenu du texte ou de l’ouvrage: thèmes ou sujets abordés, méthodologie, approche théorique, etc.

2/ Une évaluation de l’ouvrage: points forts et faiblesses, public auquel il s’adresse, etc.

3/Des informations sur l’auteur et sur ce qu’il a déjà publié.


Objectifs

  • Rendre compte d’un ouvrage, d’un film ou d’un événement
  • Faire un bref résumé du document
  • Développer un esprit de synthèse
  • Développer un esprit critique: faire ressortir les aspects positifs et négatifs du texte(commentaire du texte)
  • Savoir exprimer un jugement: émettre un jugement personnel pour déterminer la valeur du document
  • Travailler en équipe
  • Comparer son point de vue à d’autres
  • Défendre son point de vue et respecter le point de vue des autres
  • Faire des recherches documentaires pour situer l’œuvre et faire référence à d’autres auteurs pour appuyer son argumentation


Réalisation

1/Faites un résumé du document(Texte…).

2/Commentez le document, faites-en ressortir

les aspects positifs et les aspects négatifs.

3/Emettez un jugement personnel pour déterminer la valeur du document.

4/ Faites des recherches documentaires pour faire référence à d’autres auteurs et appuyer votre argumentation.


Rédaction

Plan:

1/Résumé du document,

2/Commentaire du document,

3/Jugement personnel sur le document,

4/Référence à d’autres auteurs.


Comments
No comments
Post a Comment



    Reading Mode :
    Font Size
    +
    16
    -
    lines height
    +
    2
    -