Nouvelles

Présentation du cours de droit foncier

 

Présentation du cours de droit foncier



Présentation du cours de droit foncier

      
Le cours propose une étude du régime juridique du Foncier au Maroc tel qu'il est régi d’une par la loi n° 14-07, promulguée par le Dahir n° 1-11-177 du 25 hija 1432 du 22 novembre 2011 et d’autre part par les règles traditionnelles ce qui montre le double visage sous lequel se présente ledit régime dans le contexte marocain.

Dans une partie introductive destinée à situer le cadre de la matière, on exposera les contours et caractéristiques du droit foncier ,en particulier sa dualité, avant d’en examiner  les principales divisions , son intérêt  ainsi que  le rôle économique et social de celle-ci.


On examinera ensuite, au niveau des développements, les règles de la loi n°39-08 relative aux droits réels  qui sont applicables à tous les biens meubles et immeubles mais seuls ces derniers retiendront notre attention puisque relevant du champ du droit foncier, ce qui justifiera d’ailleurs que tout un chapitre sera consacré à leur étude. 


La deuxième et dernière partie du cours est consacrée aux questions liées au système de l’immatriculation et plus particulièrement à la procédure qui est assez complexe,  ainsi que l’inscription sur le registre foncier sans oublier la prénotation.

Objectifs du cours


Le cours a pour objectif de dispenser aux étudiants une connaissance des concepts propres au droit foncier et des droits réels et surtout des règles applicables en fonction du régime sous lequel le citoyen marocain choisi d’être soumis.


Le cours sur le droit foncier a aussi comme but la connaissance et l’étude des contrats de vente des biens immobiliers au Maroc leur formes ainsi que les droit et les obligations des parties, dans le sens d'une utilisation tant dans la vie professionnelle que dans la vie privée.


 Il vise également à susciter une réflexion critique sur les dispositions légales, leur objectif ainsi que leur application jurisprudentielle. Chaque fois que l'occasion se présente, les étudiants sont sensibilisés aux questions d'actualité et projets de réforme qui touchent directement le secteur foncier au Maroc.


 

Savoirs et compétences pré requis


Une bonne connaissance du droit des obligations est nécessaire. Le droit foncier y fait constamment allusion, qu'il s'agisse par exemple du processus de formation du contrat de vente ou d’octroi de garanties telles que les privilèges.


Méthodes d'enseignement


Le cours prend essentiellement la forme d'un exposé magistral. Une présentation PowerPoint, des schémas explicatifs ainsi que la projection de vidéos aideront les étudiants à synthétiser la matière. 


Une étude de cas pratiques et de décisions judiciaires et surtout des sujets de réflexion seront proposés dans le but d'approfondir la matière et de dégager la règle applicable à la situation donnée. 

La participation active au cours est vivement recommandée et la prise de notes est obligatoire.

Réglementation

 

n  Dahir n° 1-11-177 du 25 hija 1432 (22 novembre 2011) portant promulgation de la loi n° 14-07 modifiant et complétant le dahir du 9 ramadan 1331 (12 aout 1913) sur l’immatriculation foncière


n  Le Dahir n° 1-11-178 du 22 novembre 2011, Bulletin officiel n°5998, portant promulgation de la loi 39-08 sur les droits réels (version arabe) ;


n  Loi 58-00 portant création de l’ANCFCC du 13 juin 2002 ;


n  Le Dahir du 29 décembre 1953 fixant le rôle et les attributions du conservateur général de la propriété foncière ;


n  Le Dahir portant loi 173-163 du 31 mai 1973 relatif à l’établissement et à la conservation du cadastre national ;


n  Le Dahir du 2 juin 1915 fixant la législation applicable aux immeubles tel qu’il a été modifié ;


n  La loi 18-00 relative au statut de la copropriété des immeubles bâtis ;


n  Le DOC de 1913, etc.



Plan du cours relatif au droit foncier

Introduction

 

 

I-                     Contours et caractéristiques du droit foncier marocain

A-                   Contours du droit foncier marocain

1.                    Notion de droit foncier

a.                    Définition du droit foncier

b.                   Droit foncier et notions voisines

2.                    Les principaux intervenants dans la mise en œuvre  du droit foncier marocain

a.                    L’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la cartographie (ANCFCC)

b.                   Les conservateurs de la propriété foncière

c.                    Le conservateur général

B-                   Caractéristiques du droit foncier marocain

1.                    Un droit révélant une dualité des régimes juridiques

a.                    Le régime traditionnel (TD)

b.                   Un régime  moderne

2.                    Un droit consacrant une variété de statuts fonciers

3.                    Un droit important et complexe

 

II-                   Historique de la construction du droit foncier marocain

A-                   Période précoloniale

B-                   Période coloniale

C-                   Période postcoloniale

 

III-                  Les sources du droit foncier marocain

A-                   Les sources formelles

1.                    Le droit traditionnel :

a.                    Le droit musulman

b.                   Le droit hébraïque

2.                    Le droit moderne

a.                    Sources nationales

b.                   Sources internationales

B-                   Les sources informelles

1-                   La coutume

2-                   La jurisprudence

 

Partie  1 : Objet du droit foncier

 

Chapitre 1 : Les biens corporels soumis au droit foncier marocain

 

I.Les biens inclus (biens immeubles)

A-                  La notion du bien immeuble

a.                    Définition du bien immeuble

b.                   Le bien immeuble perçu comme patrimoine uni et diversifié

B-                   Classifications des biens immeubles

1-                   Classification classique

a.                   Les immeubles par nature

b.                   Les immeubles par destination

c.                    Les immeubles par l’objet auxquels ils s’appliquent

2-                   Classification par leur nature

a.                    La nature corporelle ou incorporelle des biens

b.                   Classification quant à leur valeur juridique

3-                   Classification quant à l’existence du bien

 

II.Les biens exclus (les biens meubles)

A-                   Signification de bien meuble

B-                   Classification des biens meubles

1-                   Les meubles par nature

2-                   Les meubles par anticipation

 

Chapitre 2 : Les droits susceptibles de grever les biens en examen

SECTION 1 : Les droits réels principaux

I.                     Le droit de propriété

A-                   La notion de droit de propriété

1-                   Signification de la propriété

2-                   La relation de propriété : un droit absolu sur une chose

3-                   Les types de propriétés

a.                   La propriété individuelle (privée)

b.                   La propriété collective

B-                   Les modes d’acquisition de la propriété immobilière

1-                   Acquisition par libre consentement

2-                   Acquisition par l’effet de la loi

3-                   Acquisition par Expropriation

II.                   Les démembrements du droit de propriété

A-                   Les droits réels de jouissance et de disposition

1-                   Les droits d’origine non coutumière

a.                    L’usufruit     حقالانتفاع

b.                   L’emphytéose      حقالكراءالطويلالامد

c.                    le Droit d’usage           حق الاستعمال

d.                   Le droit de servitudeet services fonciersحق الارتفاق

2-                   Les droits réels coutumiers musulmans

a.                    Le droit de « Zina »

b.                   Le droit « houa »

c.                    Le Droit de Guelsa

d.                   Droit de « Gza »

B-                   Les servitudes

 

Section II : Les droits réels accessoires

I-                     : L’hypothèque     الرهن الرسمي

A-                   Définition de l’hypothèque

B-                   Classification des hypothèques

II-                   Les privilèges      حقوق الامتياز

A-                   Notion de privilège

B-                   Caractéristiques

C-                   Les différents types de privilèges

1-                   Privilèges généraux

2-                   Privilèges spéciaux

a.                   Les privilèges spéciaux mobiliers

b.                   Les privilèges spéciaux immobiliers

III-                  L’antichrèse     الرهن الحيازي

 

Partie 2 : Les principales opérations régies par le droit foncier (sous son aspect moderne)

 

Chapitre 1 : L’immatriculation foncière

I-                    La procédure ordinaire d’immatriculation[1]

A-                  Les modalités de l’immatriculation

1-                   Réquisition d’immatriculation

2-                   Le bornage

3-                   Les oppositions

a.                    Le régime juridique de l'opposition

b.                   Délais et recours

c.                    La fin de la procédure d'opposition

B-                   Les effets de l’immatriculation foncière :

1-                   Etablissement du titre foncier

a.                   titre foncier

b.                   Le Duplicata

2-                   Purge juridique

a.                    Signification de l’effet de purge

b.                   La raison de l’institution de cette règle

3-             Effet définitif et inattaquable

Paragraphe- 2 : Les procédures spéciales

A-                L’immatriculation d’ensemble

B-           Le remembrement rural

 

 

 

Chapitre 2 : Les inscriptions sur les livres fonciers

 

Section-1 La mise en œuvre des inscriptions sur les livres fonciers

§ I : Procédure d’inscription

A-                   Les formalités à respecter

1-             De la part  du demandeur

1-                   2) De la part du Conservateur

B-                   Les recours

§  II : Cas particulier d’inscription :  « laprénotation »

I.la notion de prénotation :

A - Présentation de la prénotation:

1-                   Le domaine juridique de la prénotation

2-                   Le champ d’application de la prénotation

a.                    Les droits pouvant faire l’objet de prénotation:

b.                   Les personnes pouvant bénéficier de la prénotation

B - les différents types de prénotation :

1.                    Les cas classiques :

a.                   prénotation prise en vertu d’un titre

b.                   Prénotation prise en vertu d’une ordonnance du président du tribunal de 1ère instance

c.                    la prénotation sur demande en justice:

2.                    Les cas nouveaux de la prénotation :

d.                   Prénotation relative à l’expropriation pour utilité publique

e.                    La prénotation relative à la réforme agraire

f.                     La prénotation dans le cadre du code  recouvrement des créances publiques

g.                   La prénotation relative à la vente de biens en état futur d’achèvement

h.                   La prénotation relative au leasing

3.                    Les cas de prénotation sur la base de la loi 39-08 relative au code des droits réels :

i.                     Prénotation relative à la titrisation des créances hypothécaires

j.                     Prénotation relative aux actions  ayant pour but la revendication d’un bien

k.                    La prénotation dans le cadre de l’hypothèque différée

l.                     La  prénotation relative à l’action de partage

II : les effets de la prénotation et sa radiation

A-                   Effets de la prénotation

1-                   Effets dans le temps

a.                   La rétroactivité :

b.                   Persistance des effets de la prénotation:

B-                   Effets de la prénotation sur les droits:

1-                   Effets de la prénotation sur le cours des inscriptions:

2-                   2-Effets de la prénotation sur le droit dont l’objet est impossible ou la cause est illicite

3-                   3-Effets de la prénotation vis-à-vis des parties et des tiers

 

Section-2 : Les effets de l’inscription sur les livres fonciers

A-                   La force probante des inscriptions

B-                   Effet constitutif ou légal des inscriptions

1-                 Portée de l’effet constitutif des inscriptions

2-                 Les exceptions à l’effet constitutif

 

Bibliographie sélective

         Ouvrages:

n  DECROUX (P,), “Droit foncier marocain”, Ed, La porte, Rabat, 1997

n  CHANNAN Mohamed, « Les principes directeurs de la publicité foncière et leur incidence sur les droits réels immobiliers en droit marocain »

n  SIMLER Philippe et DELEBECQUE Philippe, « Les sûretés - La publicité foncière ».

n  El MERNISSI Mohamed, « Essai sur la notion de publicité foncière - étude de droit français et marocain comparé ».

n  Milliot (L,),  “ Démembrement du Habous : Menfâa, Gza, Guelza, Zina, Istighraq”, Paris 1918

n  Terret (F,) et Simler (P,), “Droit civil-Les biens”, Dalloz, 2002, 6ème Ed,

n  Zenati-Castaing (F,) et Revet (T,), “Les biens”, PUF, 2008, 3ème Ed, 

n  Cornu (G.), « Droit civil : les biens », Montchretien, 2007,13ème éd., p.133 ; Dross(W.), « Droit civil : les choses », LGDJ, ns°3 et 153

n  Terré (F.) et Simler (Ph.), « Droit civil : droit des biens », 2014, 9ème éd.

n  Surdon (G.), « Les terres collectives », Gazette des tribunaux marocains (GTM), 1926

n  Guillaume (A.), « La propriété collective au Maroc », Rabat, 1960, p.14 ; Josserand (V.), « Essai sur la propriété collective », Livre du centenaire du code civil, t1, p.335 ; Coulanges (F.), « Questions historiques », Paris, 1893

webographie

n   https://www.ancfcc.gov.ma/

n  http://adala.justice.gov.ma/FR/Home.aspx

n  http://cabinetbassamat.com/codes-et-lois/id/46812

n  https://www.ancfcc.gov.ma/espace-media/publications/

 

 

Articles

n  el Mellouki Riffi Salma,      « l’EVOLUTION DU DROIT DE PROPRIETE AU MAROC , revue remald ,n°132

n  Bouderbala Najib, “Le systeme de propriété foncière au Maghreb, le cas du Maroc”, Cahier Options méditérranennes

n  Marc ROUSSEL « De la constitution et du transfert des droits réels dans le régime immobilier marocain ». G.T.M. n° 959 du 15 août 1945

n  Chiche. (J), « A la recherche d’une définition des statuts fonciers au Maroc », Options méditerranéennes, série A. Séminaires méditerranéens, n°32

n  Oudghiri (M,) « Propriété de la terre: Des statuts bien compliqués », l’ Economiste : Édition N° 72 du 25/03/1993

n  Le centenaire de l’imamtriculation foncière organisé par  L’ANCFCC  à Skhirat le 29/11/2013 sous le thème “L’immatriculation foncière garante du droit de propriété et levier de dévelopement “ 

n  Conférence régionale portant sur l’immatriculation organisée par l’ANCFCC à Marrakech entre le 2 et le 5 décembre 2003

n  L’atelier sur la politique foncière organisé les 29 et 30 juin 2000 par le ministère de l’Agriculture



 

Comments
No comments
Post a Comment



    Reading Mode :
    Font Size
    +
    16
    -
    lines height
    +
    2
    -