Nouvelles

Syllabus du cours méthodes des sciences sociales

Syllabus du cours méthodes des sciences sociales

Cours magistral : Méthodes des sciences sociales Ier année, tronc commun en Droit



Pr. Elasser Abderrazak

Plan du Cours magistral :

Introduction générale

Chap. 0 : méthodologie de recherche

Chap. I : Epistémologie de la science

Chap. II : Epistémologie des sciences sociales

Chap. III : Les méthodes qualitatives

Chap. IV : Les méthodes quantitatives

Chap. V : Les logiciels de traitement des données

Introduction

.1 : Avant-propos

  1. : Syllabus
    1. : Exposés
    1. : bibliographies

I.1   : Avant-propos ?

Socialisation / Université / Etudiant / Société ?

I.2   : Syllabus ?

–    champ disciplinaire de la matière : méthodes des sciences sociales.

  • les objectifs.
  • les obstacles.

La discipline « méthode des sciences sociales » s’inscrit dans le cadre d’un grand champ scientifique et philosophique qui traite les problèmes de la connaissance scientifique. Il s’agit de l’épistémologie. C’est une discipline qui est très complexe dans la mesure où elle constitue un carrefour de rencontre de plusieurs autres disciplines. L’épistémologie pose une grande question qui est liée à la science : qu’est-ce que la science ? Une question qui pose elle aussi d’autres interrogations liées aux origines de la science et aux outils utilisés pour produire la science. Cette discipline touche plusieurs domaines, c’est ainsi qu’on parle d’épistémologie des maths, de la physique, de l’économie…

Dans le cadre de ce cours magistral on va essayer de répondre à des questions qui sont liées à la connaissance scientifique. On sera surtout amener à répondre à la question liée aux méthodes de développement des sciences sociales. Il s’agit des méthodes d’analyse et de collecte de données, les méthodes qualitatives et quantitatives. L’objectif pour nous dans le cadre de ce cours est de permettre à l’étudiant d’avoir des réponses sur la question déjà posé sur ce qui est science et ce qui n’est pas science. Mais aussi de permettre à l’étudiant d’avoir une connaissance et une maitrise des différentes méthodes utilisées dans le champ des sciences sociales.

Le cours magistral est structuré sur la base d’un plan composé de cinq chapitres et d’une série d’exposés préparés par les étudiants.

  1. : Exposés :

1: qu’est ce que l’épistémologie? 2: qu’est ce qu’une science?

3- l’apport épistémologique de Gaston Bachelard 4- l’apport épistémologique de Popper Karl

  • l’apport épistémologique de Thomas Kuhn
  • l’apport épistémologique de Michel Foucault

Plan des chapitres :

Chap. 0 : méthodologie de travail

Introduction

  1. qu’est ce qu’une méthode de travail?
    1. La prise de notes
    1. La fiche de lecture
    1. La méthode de dissertation
    1. Le commentaire d’arrêt.

CHAP 1 : épistémologie de la science.

Introduction

  1. définitions générales

1-1- épistémologie et ontologie 1-2- science

1-3- typologie des sciences.

  • les grandes questions épistémologiques de la science. 2-1- les origines de la connaissance scientifique

2-2- les outils de production de la connaissance scientifique 2-3- les grandes variables épistémiques de la science

  • le travail des grands épistémologues 3-1- Gaston Bachelard

3-2- Karl Popper

3-3- Thomas Kuhn

Chap. 2 : épistémologie des sciences sociales introduction

  1. le champ cognitif des sciences sociales

1-1- démarcation et spécificités des sciences sociales 1-2- le holisme et la déduction

1-3- l’individualisme méthodologique et l’induction

  • les méthodes d’analyse

2-1- la méthode comparative 2-2- la méthode historique

2-3- la méthode dialectique

  • la démarche scientifique

3-1- observation, questionnement 3-2- hypothèse et expérience

3-3- mesure et testabilité

Chap. III : Les méthodes qualitatives Introduction

1- L’observation et l’observation participante 2- L’entretien : types et formes

3- L’analyse documentaire

Chap. IV : Les méthodes quantitatives Introduction

  1. Le sondage
  2. L’échantillonnage
  3. Le questionnaire

Chap. V : Les logiciels de traitement des données.

  1. Le sphinx
  2. Le SPSS

Bibliographies

  • Bachelard (Gaston), Le nouvel esprit scientifique, PUF, « Quadrige », 2003
  • Chalmers (Alan F.), Qu’est-ce que la science ? Récents développements en philosophie des sciences : Popper, Kuhn, Lakatos, Feyerabend, Folio- Gallimard, 1987 (1ère éd.1982).
  • Chalmers (Alan F.), La fabrication de la science, La découverte, 1991.
  • Feyerabend (Paul K.), Contre la méthode. Esquisse d’une théorie anarchiste de la connaissance, Seuil, 1979, rééd. Coll. « Points » (1ère éd. 1975).
  • Granger (Gaston Georges), La science et les sciences, PUF, « Que sais-je ? », 1993.
  • Hempel (Carl G.), Éléments d’épistémologie, Armand Colin, « Cursus », 1995 (1ère éd. 1966).
  • Kuhn (Thomas S.), La structure des révolutions scientifiques, Flammarion, 1983, réed. Coll. « Champs » (1ère éd. 1962).
  • Lecourt (Dominique) (dir.), Dictionnaire d’histoire et de philosophie des sciences, Paris, PUF, 1999.
  • Popper (Karl R.), La logique de la découverte scientifique, Payot, 2008 (1ère éd. 1934).
  • Popper (Karl R.), Conjectures et réfutations. La croissance du savoir scientifique, Payot, 1985 (1ère éd. 1969).
  • Stengers (Isabelle), L’invention des sciences modernes, Flammarion, coll.
  • « Champs », 1995 (1ère éd. 1993).
  • Granger (Gilles G.), « L’explication dans les sciences sociales », Informations sur les sciences sociales, X (2), 1971, p. 31-44.
  • Hayek (Friedrich), Scientisme et sciences sociales, Plon, 1953, réed. Coll. Agora (1ère éd. 1952).
  • Ladrière (Jean), « Les sciences humaines et le problème de la scientificité »,
  • Les études philosophiques, avril-juin 1978, p. 131-150
  • Albarello (Luc) et alii, Pratiques et méthodes de recherche en sciences sociales, Armand Colin, coll. Cursus, 1995.
  • Becker (Howard S.), Les ficelles du métier. Comment conduire sa recherche en sciences sociales, La Découverte, « Guides Repères », 2002 (1ère éd. 1998).
  • Boudon (Raymond), Lazarsfeld (Paul), Méthodes de la sociologie. 2. L’analyse empirique de la causalité, Paris-La Haye, Mouton, 1966
  • Champagne (Patrick), Lenoir (Rémi), Merllié (Dominique), Pinto (Louis),
  • Initiation à la pratique sociologique, Dunod, 1989.
  • Combessie   (Jean-Claude),   La   méthode   en   sociologie,   La   Découverte,
  • « Repères », 1996.
  • Dépelteau (François), La démarche d’une recherche en sciences humaines. De la question de départ à la communication des résultats, Bruxelles, De Boeck Université, « Méthodes en sciences humaines », 2000.
  • Ghiglione  (Rodolphe),  Matalon  (Benjamin),   Les   enquêtes   sociologiques. Théorie et pratique, A. Colin, coll. U., 1985 (4ème éd.).
  • Albarello (Luc), « De la construction théorique de l’échantillon à la réalisation concrète de l’enqûete », Recherches sociologiques, XVI (1), p. 171-179.
  • Blondiaux (Loïc), « L’invention des sondages d’opinion », Revue française de science politique, 41 (6), 1991.
  • Singly (François de), L’enquête et ses méthodes : le questionnaire, Nathan, coll. 128, 1992.
  • Beaud (Stéphane), « L’usage de l’entretien dans les sciences sociales. Plaidoyer pour l’« entretien ethnographique » », Politix, 35, 1996, p. 226-257.
  • Blanchet (A.), Gotman (A.), L’enquête et ses méthodes : l’entretien, Nathan, coll. 128, 1992.
  • Bourdieu (Pierre), « Comprendre », in La misère du monde, Seuil, 1993, p. 903-940.
  • Duchesne (Sophie), « L’entretien non pré-structuré », Politix, 35, 1996, p. 189- 206.
  • Kaufmann (Jean-Claude), L’entretien compréhensif, Nathan, coll. 128, 1996.
  • Mayer (Nonna), « L’entretien selon Pierre Bourdieu. Analyse critique de La misère du monde », Revue française de sociologie, XXXVI (3), 1995, pp. 355- 370.
  • Michelat (Guy), « Sur l’utilisation de l’entretien non-directif en sociologie »,
  • Revue française de sociologie, XVI (2), 1975, p. 229-247.
  • ABARELLO (L.) ed., Pratiques et méthodes de recherches en sciences sociales,
  • Colin, 1995.
  • AKOUN (A.), ANSART (P.), Dictionnaire de sociologie, Paris, Seuil/Robert, 1999.
  • AKTOUF (A.), Méthodologie des sciences sociales et approche qualitative des
  • organisations, Québec, Presses de l’Université du Québec, 1987.
  • BABBIE (E.), The Practice of Social Research, Belmont, Wadsworth, 1989. BAYLEY (K.D.), Methods of Social Research, New York, Random, 1978.
  • BARZUN (J.), GRAFF (H.F), The modern researcher, Fort Worth, Harcourt Brace, 1992.
  • BECKER (H.), Sociological Work. Method and Substance, Chicago, Aldine Public Co, 1970.
  • BECKER (H.S.), BOSKOFF (R.), Modern Sociological Theory in Continuity and Change, Dryden, Dryden Press, 1957.
  • BERTHELOT (J.M.), Sociologie, Bruxelles, De Boeck, 2000.
  • BLALOCK (H.R.), Introduction à la recherche sociale, tr., Gembloux, Duculot 1977.
  • BOUDON (R.), Les méthodes en sociologie, Paris, PUF, 1969.
  • BOUDON (R.), BOURRICAUD (F.), Dictionnaire critique de la sociologie,
  • PUF, 1986.
  • CHADWICK (B.), BAHR (H.), ALBRECHT (S.L.), Social Science Research Methods, Englewood Cliffs, Prentice Hall, 1984.
  • CHAMPAGNE (P.) et al., Initiation à la pratique sociologique, Paris, Dunod, 1989.
  • CHAZEL (F), BOUDON (P), LAZARSFELD (P.), L’analyse des processus sociaux, Paris, Mouton, 1970, 3 vol.
  • COMBESSIE (J.C), La méthode en sociologie, Paris, La Découverte, 1999. DAVAL (R.), et al., Traité de psychologie sociale, Paris, PUF, 1963.
  • DE BRUYNE (P.) et al., Dynamique de la recherche en sciences sociales, Paris, PUF, 1974.
  • DOBY (J.T.), Introduction to Social Research, Harrisburg, Stackpol Company, 1954.
  • DURAND (J.P.), WEIL (R.), Sociologie contemporaine, Paris, Vigot, 1997. DUVERGER (M.), Méthodes des sciences sociales, Paris, PUF, 1961.
  • ECKHARDT  (K.W),   Social   Research   Methods  Perspective,   Theory   and Analysis, NY, 1977.
  • Encyclopaedia of the Social Sciences, Londres, Mac-Millan, 1930-35, 15 vol.
  • Encyclopoedia of the Social Sciences, New York, 1968, 17 vol.
  • EULAU (H.), ELDERSVELD (R.), JANOWITZ (H.), Political Behavior : a
  • Reader in Theory and Research, Glencoe, Free Press, 1959.
  • FERREOL (G.), DEUBEL (P.), Méthodologie des sciences sociales, Paris, Colin, 1993.
  • FESTINGER (L.) et KATZ (D.), Les méthodes de recherche dans les sciences sociales, tr., 2e éd., Paris, PUF, 1963.
  • FREYSSINET    (J.),    Méthodes    de    recherches     en    sciences     sociales,
  • Montchrestien, 1997.
  • GALTUNG (J.), Theory and Methods of Social Research, Londres, George Allen, 1967.
  • GAUTHIER (E. A.), La recherche sociale, Québec, Presses de l’Université de Québec, 1985.
  • [264]
  • GOODE (W.) et HATT (P.K.), Methods in Social Research, NY, Mac Graw Hill, 1952.
  • GRAVEL (J.), Guide méthodologique de la recherche, Québec, PUQ, 1980. GRAWITZ (M.), Méthodes des sciences sociales, Paris, Dalloz, 1993.
  • GRAWITZ (M.), Recueil de textes de méthodes des sciences sociales, Paris, Dalloz, 1974.
  • GRAWITZ (M.), LECA (J.), Traité de science politique, Paris, PUF, 1985, 4 vol.
  • GREENSTEIN (P.) et al., Handbook of Political Science, Addison, Wesley, 1975, 4 vol.
  • GRISEZ (J.), Méthodes de la psychologie sociale, Paris, PUF, 1975.
  • GURVITCH (G.) ed., Traité de sociologie, Paris, PUF, 1958-60, 2 vol.
  • JAHODA (M.), DEUTSCH (S.), COOK (S.W.), Research Methods in Socia Relations, 4e éd., New York, Dryden Press, 1959, 2 vol.
  • JONES (E.), Conducting Political Research, New York, Harper & Row, 1971.
  • JONES (R.A.) Méthodes de recherches en sciences humaines, tr. Bruxelles, De Boeck, 2000.
  • LASSWELL (D.) et al. Les sciences de la politique aux Etats-Unis, tr., Paris, PUF, 1951.
  • LAZARSFELD (P.), Philosophie des sciences sociales, tr., Paris, Gallimard, 1970.
  • LAZARSFELD (P.), ROZENBERG (M.), The Language of Social Research : a Reader in the Methodology of Social Research, Glencoe, Free Press, 1955.
  • LIPSET (S.), HOFSTATER (R.), Sociology and History : Methods, NY, Basic Books, 1968.
  • LORENZI-CIOLDI (F.), Questions de méthodologie en sciences sociales,
  • Lausanne, Delachaux et Nietslé, 1997.
  • LUNDBERG  (G.),   Social   Research,   New   York,   Longman  Greens   and Company, 1942.
  • MANHEIM (J.B.), RICH (R.C.), Empirical Political Analysis. Research and Methods in Political Science, Eglewood-Cliffs, Prentice Hall, 1981.
  • MARCHAL (A.), Méthode scientifique et science économique, Paris, Médicis, 1952, 2 vol.
  • MAYER (R.), OUELLET (F.), Méthodologie de recherche pour les intervenants sociaux, Montréal, G. Morin, 1991.
  • MERTON (R.K.), Eléments de théorie et de méthode sociologiques, 2e éd., Paris, Plon, 1965.
  • MEYNAUD (J.), Introduction à la science politique, Paris, A. Colin, 1958. [Livre disponible dans Les Classiques des sciences sociales. JMT.]
  • MEYNAUD (J.), La science politique, Lausanne, Ed. Politiques, 1960. [Livre disponible dans Les Classiques des sciences sociales. JMT.]
  • NACHMIAS (D. et V.), Research Methods in Social Science, NY, St Martin Press, 1976.
  • QUIVY (R.), VAN CAMPENHOUDT (L.), Manuel de recherche en sciences sociales, Paris, Dunod, 1988.
  • QUOC DINH (N.), Cours de méthodes des sciences sociales, Paris, Cours du Droit, 1968.
  • ROCHER (G.), Introduction à la sociologie générale, Paris, Seuil, 1970, 3 vol.
  • RONGERE (P.), Mémento de méthodes des sciences sociales, Paris, Dalloz, 1974.
  • ROSE (A. M.), Theory and Methods in Social Science, Univ. of Minnesota Press, 1954.
  • SAMARAN (C.), L’histoire et ses méthodes, Paris, Gallimard, 1961.
  • SELTIZ (C.), WRIGHTSMAN (L.S.), COOK (S.), Méthodes de recherches en sciences sociales, Montréal, H.R.W., 1977.
  • SIMON (J.L.), Basic Research Methods in Social Science, New York, Random House, 1969.
  • STACEY (M.), Methods of Social Research, Londres, Pergamon Press, 1969. TREMBLAY (M.A.), Initiation à la recherche dans les sciences sociales,
  • Montréal, McGraw-Hill, 1968.
  • U.N.E.S.C.O., Tendances principales de la recherche dans les sciences sociales et humaines, Paris, La Haye, Mouton, 1970.
  • WILLER (D.E.), Scientific Sociology. Theory and Method, Englewood Cliffs, Pentice Hall, 1967. [265]
  • Jean-Louis Del Bayle, Initiation aux méthodes des sciences sociales. Paris- Montréal: L’Harmattan, 2000, 272 pp.

Comments
No comments
Post a Comment



    Reading Mode :
    Font Size
    +
    16
    -
    lines height
    +
    2
    -