Nouvelles

Ce que communiquer veut dire

  Ce que communiquer veut dire


La communication

Langage, langue, parole

Les fonctions du langage


La communication est un acte d’information. Dans toute communication, il y a nécessairement transmission d’information. Mais, elle est plus qu’un simple échange d’information entre un émetteur et un récepteur. C’est un processus de partage de sens, par l’interprétation réciproque de mots et de gestes.

Pour qu’une communication soit établie, il faut qu’il y ait un destinateur et un destinataire et qu’un message soit délivré du premier vers le second. Une deuxième condition nécessaire pour établir une communication est que le message soit compréhensible par le récepteur. Par ailleurs, pour qu’un message écrit ou oral puisse exister, il faut un certain nombre de conditions :


Un contexte précis dans lequel se trouvent les interlocuteurs.

Le canal : est le moyen  par lequel (voix, ligne téléphonique) le message parvient au destinataire.

Le code : est l’ensemble des signes connus par l’émetteur et le récepteur (le Français, l’Anglais, l’Arabe …).

Le feedback ou la rétroaction : est la réponse que le récepteur donne au message. Elle indique à l’émetteur si le message a été reçu tel qu’il a été envoyé.


Langage, Langue et parole

Le langage : est une aptitude innée à communiquer propre à l’être humain.

Langue : il s’agit d’un système linguistique conventionnel propre à un groupe (pays, région). Elle est le produit que l’individu enregistre passivement. Elle lui est extérieure, qui à lui seul ne peut ni la créer ni la modifier.

La parole : c’est l’utilisation individuelle du code par un sujet parlant.


Toute communication suppose les six fonctions suivantes :

La fonction émotive : ou expressive est centrée sur le sujet  qui exprime son opinion  (utilisation d’interjections, de pronoms personnels) à propos d’un thème, événement ou scénarios de vie en général.

La fonction conative : vise à faire agir ou à faire pression sur l’interlocuteur (Tu, Vous, mode impératif) afin de lui faire changer d’avis ou comportement.

La fonction référentielle : l’essentiel du message porte sur un thème relatif à l’information donnée (phrases déclaratives, articles de presse).

La fonction phatique : le message est centré sur le canal et ne vise qu’à établir, prolonger ou interrompre la communication (tu m’entends ?)

La fonction métalinguistique : le message est centré sur le code, c’est-à-dire le langage lui-même (les articles de dictionnaires en font usage ; ils définissent des mots par d’autres mots).

La fonction poétique : le message est centré sur lui-même, c’est la forme du message qui importe, son esthétique (articles de presse « toxicomanie sans drogue », qui vise à repérer l’implicite ou le sous-entendu du message.


Identifiez les fonctions du langage à partir des énoncés suivants :

« Je trouve que cette réunion n’a pas touché au vif de la problématique. Je dois l’interrompre pour la remettre plus tard ».

« Eh bien, nous y voilà ».

« Ne croyez pas que vous puissiez retenir le bonheur ».

« Dans les forêts d’Amazonie, plusieurs millions d’hectares partent chaque année en fumée. La forêt vierge est de plus en plus menacée par les constructions humaines, du fait d’une surexploitation motivée par le souci de la rentabilité à court terme ».

« Infarctus est défini par la mort brutale et massive de cellules, en rapport avec un manque d’oxygène. L’infarctus le plus connu est l’infarctus du myocarde c’est-à-dire du muscle cardiaque ».


Identifiez les éléments qui définissent une situation de communication à partir de l’énoncé suivant :

« L’univers symbolique réfère à la capacité essentielle qui distingue l’Homme des animaux : celle de pouvoir parler en se désignant soi-même comme sujet parlant et en s’adressant à ses congénères à partir de ce point en leur envoyant des signes supposés représenter quelque chose. »


Comments
No comments
Post a Comment



    Reading Mode :
    Font Size
    +
    16
    -
    lines height
    +
    2
    -